Soyez

Publié le par Eric Costan

Il y a beaucoup à croire

Je voudrais que vous arrêtiez de me déchirer d’un supposé rien

Parlez-moi autrement

Ne chantez pas

Soyez

       musique

Si

       Un chant de coton

Et voilà que l’humain point en vous

Au commun vous m’emmenez

L’ennui me prend soudain

Il y avait beaucoup à croire

Clair-obscur de granit et de lune

Tant pis

Publié dans Poème

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marine D 19/09/2020 12:25

la lune a laissé sa marque sur le granit malgré les déceptions advenues...

Eric 08/10/2020 14:06

Merci Marine pour ce mot aimable.