Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La route du retour

Publié le par Eric Costan

La route du retour

Je n’irai plus par les sentiers réinventer l’amour Les trois vanités me pèsent Le cœur reste La raison reste L’œil tissé des sensations bouscule les souvenirs hésite J’écoute le sang passer assis sur une souche Le bourdonnement de ce qui fut et continue...

Lire la suite

Je prenais du soleil

Publié le par Eric Costan

Je prenais du soleil

(Croquis Corinne Graux - Infini ... bleuté ...) Je prenais du soleil la caresse comme on plonge sous les draps Le rouge sous les paupières avec les dessins à l’encre il y a de quoi faire une vie de peintre à chaque histoire de cils

Lire la suite

Le chant des Mères

Publié le par Eric Costan

Le chant des Mères

(Photo : M.C. Hostettler) Je garde en moi quelque chose de l’être absorbé Toute peine accumulée sera dans le redoux des histoires pluie de météores Sera Refuser l’automne Mon manteau croule ainsi sous les lueurs Et le chant des Mères s’élève de partout...

Lire la suite

Papa Legba #3

Publié le par Eric Costan

Papa Legba   #3

Le vieux compagnon est revenu je ne sais pourquoi Mon vieux chien doit être sien Il patiente aux croix des pensées Les portes s’ouvrent Les chemins se dessinent Je ramasse les noix pleure une feuille casse octobre en petit bois Puis j’ai rendez-vous avec...

Lire la suite

Miam

Publié le par Eric Costan

Miam

Si je te mords, après je pourrais te soigner ?

Lire la suite

Chanson d’octobre

Publié le par Eric Costan

Chanson d’octobre

Dans le frais de ses rêves mon Amour couve des chansons d’octobre Le piano joue seul batifole Les livres dansent les histoires rient je tourne en rond une main en bas une main en haut Mon Amour rêve Ses paupières chantonnent une boucle d’automne

Lire la suite

Argentique

Publié le par Eric Costan

Argentique

Dans le bleu estampe danse le roseau l’imparipenné et la folie Je vais travailler - rivière haut ciel la nacre l’encre et les poissons fantômes Rendre à la Nuit l’argent fondu et même la Lune Je vais fixer les mers et les nuages à ton poignet

Lire la suite

Soyez

Publié le par Eric Costan

Soyez

Il y a beaucoup à croire Je voudrais que vous arrêtiez de me déchirer d’un supposé rien Parlez-moi autrement Ne chantez pas Soyez musique Si Un chant de coton Et voilà que l’humain point en vous Au commun vous m’emmenez L’ennui me prend soudain Il y avait...

Lire la suite

Vénus

Publié le par Eric Costan

Vénus

Il n’y a de plus agréable rien qu’un soupir à mon attention Je voulais dire mes brumes je me suis aveuglé Mes pieds fous fondent un territoire abstrait exempt des vieilles particules Nul ne sait alors quelle eau montera du puits Viens mon astre aux aubes...

Lire la suite

Sous haute protection

Publié le par Eric Costan

Sous haute protection

Tous les mots non écrits allaient gonfler tes seins Je ne veux plus de l’ennuyeux des jours de gris le goût noir le velours sous les pouces les choses si sombres Mais le ciel et la mer sont sous haute protection

Lire la suite

Je suis sur l’autre rive

Publié le par Eric Costan

Je suis sur l’autre rive

(Illustration olivier Bonhomme) Je me tiens déçu attentif sous la pluie Il paraît que l’âme peut être immense Je la crois élastique nuage Je suis trempé Tout sera lavé Le bien et le mal La tendresse aussi Ce que la goutte ruisselle à la rivière est pardonné...

Lire la suite

Kaléidoscope

Publié le par Eric Costan

Kaléidoscope

Un éclat Dans le double vitrage de mon cœur l’idéal se divise en lumières La lune parle en plein jour et l’eau sous mes pieds chante Kaléidoscope ou sourcier Je ne suis pas un garçon tranquille

Lire la suite

Ici se fait de menthes et de cardères

Publié le par Eric Costan

Ici se fait de menthes et de cardères

(Linogravure sur papier de Chine : Michael Seksik) Ici se fait de menthes et de cardères Donner la main au vent ouvre au plaisir J’enregistre les effluves les griffures et récite l’unique poème retenu au vent en rond en long Tout est dansé chahuté tourbillonné...

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>